Monthly Archives: février 2013

Vortex

Simulation d’avion pour tous

A découvrir pour tous les fans d’aviation et de simulation d’avion. Il est maintenant permis de piloter un avion de ligne en simulateur de vol pro. Cette action fabuleuse est pratiquée dans une école de qualification des pilotes professionnels en France. Ces personnel navigant vont après œuvrer pour l’aérien. Les simulateurs sont des chefs d’œuvre de technicité, actionnés par des vérins électriques, qui font fidèlement les impulsions d’un appareil. Cette activité est particulièrement affectionnée par les amoureux d’aviation, mais également par les fans qui convoitent de comprendre le rôle de pilote. Les participants sont admis par un pilote instructeur sur le centre de qualification. Un court briefing de trente mn est fait puis débute la séance de simulateur de vol. L’individu peut choisir son lieu de départ et son lieu d’arrivée. Il pourra encore créer la majorité des situations météorologiques comme les pannes qui peuvent survenir en volant. Les férus de simulation et d’aviation apprécient. Mais également les personnes qui ont peur en avion. Quelques personnes ont peur dans l’avion à cause d’une épouvantable expérience de vol. Des personnes ont eu à subir des conditions atmosphériques fortes, comme certaines conditions plus détestables telle qu’être foudroyé par des éclairs en avion, ou encore une perte moteur. Toute situation en avion épouvantable provoque une phobie du prochain vol. Avec le but de affronter contre cette frayeur et cette peur de l’avion. Les simulateurs professionnels sont utilisés par les médecins pour réaliser des cours antistress pour résister contre la phobie de l’ avion. Ces cours sont personnalisés et faits à l’individu pour une meilleure efficacité. Le stage de 3h permet au prétendant de saisir l’aérodynamique d’un jet et de se mettre en condition, en main aux commandes d’un aéronef. Assisté d’un médecin, le postulant aborde ses craintes pour mieux les saisir et les triompher. Les simulateurs professionnels utilisables sont des Airbus et simu Boeing. La disposition de piloter l’Airbus et l’autre sont discordantes. La manière de pilotage Airbus est recentrée sur le manche à balai – vous donnez une impulsion sur le joystick et l’avion va garder la posture qui vient de lui être ordonné, sans conserver l’angle d’attaque sur le manche. Ceci peut être occasionnellement bizarre pour un pilote. A l’inverse, le simu Boeing garde une sensation de vol traditionnelle. Le manche est régulier, et il est requis de permuter l’angle d’attaque sur le manche à balai pour continuer l’angle d’attaque ou l’attaque de l’aéroplane. Pour prendre de la hauteur, vous tirez sur le manche à balai, et il convient de maintenir cette angle d’attaque pour continuer à monter. A l’opposé sur l’Airbus, vous initiez un angle d’attaque de progression, et on peut abandonner le joystick. L’appareil maintient son attitude. Afin de réinitialiser l’attitude, il convient ainsi agir sur le manche à balai pour rétablir l’attaque initiale. Il n’existe pas de choix parfait pour votre simulateur, cela dépend des attentes des particuliers. De toute façon, la session en simu professionnel est incroyable. Pour en savoir plus : simulateur de vol.

Commandes fermes pour Airbus

Airbus continue sur sa lancée avec une commande ferme reçue en fin d’année par BOC Aviation, pour l’acquisition de 50 appareils. Excellente nouvelle donc pour le constructeur européen alors que le 787 de Boeing est en pleine tempête avec la FAA et les compagnies aériennes clients. BOC Aviation, filiale spécialisée en leasing d’avions de Bank of China basée à Singapour, a passé une nouvelle commande ferme signée en décembre 2012, portant sur l’acquisition de 50 appareils de la famille A320, dont 25 NEO. Cette transaction comprend des A320 et A321 dotés des deux options de motorisation. BOC Aviation annoncera ultérieurement la motorisation retenue pour ces appareils. BOC Aviation a passé sa dernière commande d’appareils de la famille A320ceo en 2010. Cette commande d’A320neo sera la première de la société pour cet appareil doté d’une nouvelle motorisation. En tant qu’investisseur, BOC Aviation recherche des avions à faible consommation de carburant disposant d’une large base d’utilisateurs et cette commande contribue encore davantage à sa croissance. « Les A320 et A321 d’Airbus dotés de la motorisation actuelle, très prisés, sont parfaits pour les compagnies recherchant une rentabilité opérationnelle, qui veulent offrir à leurs passagers un confort hors pair sur les vols court à moyen-courriers », a déclaré Robert Martin, Managing Director & Chief Executive Officer de BOC Aviation. « Notre commande d’appareils de la famille A320neo nous permet de renforcer notre engagement visant à devenir un acteur majeur de l’industrie du leasing d’avions, en mettant à la disposition de nos clients les nouveaux appareils éco-efficients disponibles sur le marché. » « Cette annonce faite par BOC Aviation est un signe de confiance supplémentaire dans l’attrait sur le long terme de la famille A320, qui fonctionne bien auprès de la communauté financière grâce à la base étendue d’utilisateurs, la rentabilité en exploitation qui a fait ses preuves, et la forte valeur résiduelle de ces appareils », a pour sa part souligné John Leahy, Chief Operating Officer Customers d’Airbus. « Grâce à ce nouvel engagement, BOC Aviation sera en mesure de renforcer sa place de société de leasing de premier ordre. » A lire également sur Fouga Magister.