Monthly Archives: octobre 2017

Garmin veut sa part de l’aviation d’affaire

Les dernières annonces de Garmin, faites à l’occasion du salon NBAA (National Business Aircraft Association) 2017 de Las Vegas montrent clairement l’objectif de la multinationale. Modernisation du G700 avec une nouvelle version tactile baptisée TXi, nouveau radar Doppler, intégration du nouveau HUD sur un Citation Longitude, nouveau radar météo, intégration du G5000 sur un Citation Excel : Garmin étoffe significativement son catalogue de produits dédiés à l’aviation d’affaires et se positionne face aux deux acteurs historiques du créneau, Honneywell et Rockwell Collins. Garmin a fait un bout de chemin depuis 1989 et sa création par Garry Bunell et Min Kao. Pour un fabricant de GPS, on peut affirmer sans trop se tromper que Garmin sait où il va. Depuis 30 ans, la multinationale américaine conçoit des outils GPS pour de nombreuses activités d’extérieur. En 1991, le fabricant crée une division « aviation » et lance son premier GPS, le GPS-100AVD qui s’intégrait à la planche de bord. Depuis, l’aviation est l’un des grands succès de Garmin, qui a développé toute une suite de GPS et de gammes d’avioniques qui peuvent s’intégrer à un ULM et jusqu’au business jet de dernière génération, avec des pavés tactiles ou sous forme d’appareil portable. Garmin aura réussi à retirer à Bendix King, qui régnait en maître historique, pour ne pas dire en roi, sur ce créneau, une part significative du marché de l’aviation légère : on estime chez Garmin être présent sur le marché de l’aviation légère à hauteur de 70 à 80%. Mais la multinationale ne s’arrête pas là. Au-delà du célèbre G1000, que l’on retrouve dans de nombreux cockpits, Garmin a su également se placer sur le marché des « gros avions » homologués PART-25 par la FAA ou CS-25 par l’EASA, pour les avions supérieurs à 5,7 tonnes. C’est d’ailleurs vers cette catégorie que le fabricant d’avioniques tend de plus en plus. Au cours du salon de Las Vegas, Garmin a annoncé livrer le 500ème G1000 pour la gamme des King Air. C’est Cessna qui, le premier, a annoncé équiper son Citation Mustang avec le tout nouveau G1000 en 2003. Il y a peu, Garmin a par ailleurs annoncé proposer la mise à jour de son avionique vers la version NXi, s’inscrivant dans une logique de mise à jour de ses produits, même si le Mustang n’est plus produit. Le Cessna Mustang est à la charnière entre l’aviation légère et l’aviation d’affaire et fait le lien entre l’avion de loisir, où Garmin est bien souvent cantonné, et le business jet. Cessna, encore lui, poursuit son intégration des produits Garmin à sa gamme de business jets. Garmin vient également d’annoncer à Las Vegas l’imminence du premier vol d’un XLS avant la fin de l’année. Equipés du Primus 1000 de Honneywell, l’Excel et le XLS proposent désormais une solution Garmin.

Dans le moteur