Baumgartner: aventurier le plus rapide du monde

C’était un évènement incroyable, l’homme le plus rapide du monde, Felix Baumgartner, qui passe le mur du son. Et déjà certains dans la presse se font éco de l’inutilité de ce type de performance. C’est bien dommage, car c’est le rêve qui pousse les hommes à accomplir des exploits, comme les premiers marins qui allèrent plus loin que l’horizon sans savoir s’ils allaient tomber de la terre, ou encore les frères Wright qui s’envolèrent dans leur machine volante, et sans qui, aucun homme n’aurait marché sur la lune. Il faut encourager ce type d’initiatives, d’autant qu’elles sont financées par des fonds privés. Voici ce que la presse majoritairement relatait : Felix Baumgartner, plus vite que le son. Impossible de ne pas être admiratif devant l’énorme performance réalisée par l’Autrichien Felix Baumgartner qui devient l’homme plus rapide que le son. L’aventurier autrichien attendait ce moment depuis très longtemps, après plusieurs tentatives avortées, c’est hier, 14 octobre 2012 qu’il a fait l’histoire. Après être monté jusqu’à 39km d’altitude, 120,000 pieds, grâce à un ballon gonflé à l’hélium, l’autrichien a procédé à sa checklist et procédure pour pouvoir ouvrir la porte de sa capsule puis s’élancer dans le vide, direction la terre… ferme. Ce saut marque l’histoire principalement pour la performance de Felix Baumgartner, mais aussi parce que nous avons été des millions à regarder le saut en direct, principalement sur via internet. Sur la performance d’abord : record de la plus haute altitude atteinte par un homme en ballon, record de vitesse de chute libre avec 1341.9 kmh soit 1.24 fois la vitesse du son, record du plus haut saut en chute libre. C’est juste énorme ! Et prouesse technologique également avec la retransmission en direct sur internet grâce à plus de 35 caméras. Nous étions au cœur de l’action, dans la capsule, mais aussi sur les marches extérieures, et avons pu voir le saut… Nous avons pâlis lorsque Felix a commencé à tournoyer rapidement et nous avons repris notre souffle lorsqu’il a repris le contrôle puis a ouvert son parachute. Bravo Felix Baumgartner. 65 ans auparavant, un certain Chuck Yeager était le premier homme à passer le mur du son en avion. Belle coïncidence de date. Merci de nous avoir fait rêver et de nous montrer que la performance humaine peut toujours repousser les limites du possible. Avec Avion de Chasse.

Comments are closed.