Des hélicoptères télécommandés

La holding Hélicoptères de Russie a commencé à tester au sol son hélicoptère télécommandé, a annoncé le service de presse de la société Rostech. Le nouvel hélicoptère, mis au point par la holding, pèse 500 kg et peut porter une charge de 150 kg, en volant à une vitesse de 150 km/h. Sa durée de vol est de quatre heures. L’appareil est télécommandé depuis un poste installé sur un camion KamAZ. «La mise au point de cet hélicoptère est une grande première en Russie, nos experts ayant réussi à faire des progrès considérables dans ce domaine. Nous espérons pouvoir commencer les tests en vol au deuxième semestre 2018», a déclaré le PDG de la holding Andreï Boguinski. Le directeur industriel du secteur aéronautique de Rostech Anatoli Serdiukov a souligné que le nouvel appareil avait de très bonnes perspectives tant sur le marché civil que militaire. Selon lui, le nouvel hélicoptère pourrait prendre à son bord des systèmes de surveillance et des armes que les autres appareils sont incapables de porter. Environ 200 hélicoptères lourds pourraient être conçus d’ici 2013 dans le cadre de l’accord de coopération entre les sociétés Hélicoptères de Russie et China Aviation Industry Corporation (AVIC), a confié à Sputnik le directeur général du holding Hélicoptères de Russie Andreï Boguinsky. «Nous avons mis en conformité toutes les conditions techniques avec nos partenaires chinois. En ce moment, nous menons des négociations concernant les prix. Les négociations seront achevées avant la fin de l’année. La masse d’un hélicoptère russo-chinois sera moins importante que celle d’un Mil Mi-26. Cette machine sera destinée à transporter 15 tonnes de fret. Comme l’indique la partie chinoise, la capacité de leur marché intérieur pour ce type d’hélicoptères se limite à 200 unités d’ici 2030», a-t-il communiqué à Sputnik, commentant les éventuels délais de signature du contrat. En revanche, M.Boguinsky n’a rien dévoilé au sujet du moteur qui équipera le nouvel hélicoptère. «Nos collègues chinois sont responsables de ce volet du projet. C’était prévu ainsi dès le début», a-t-il conclu. Les holdings Hélicoptères de Russie et China Aviation Industry Corporation (AVIC) ont signé en mai 2016 un accord-cadre de coopération sur la conception d’un hélicoptère lourd. La demande chinoise en hélicoptères de ce type pourrait dépasser 200 appareils d’ici 2040. L’hélicoptère pèsera au décollage 38 tonnes et sera adapté pour une exploitation 24 heures sur 24 dans les régions désertiques et montagneuses. Selon Viktor Kladov, directeur du département pour la coopération internationale et la politique régionale du holding russe de hautes technologies Rostec, le prototype de l’hélicoptère lourd russo-chinois sera conçu d’ici 2018. Source : vol en hélicoptère.

Comments are closed.