Liberté en parachute

Il y a peu, je me suis offert une expérience complètement dingue : j’ai réalisé un saut en chute libre à Maubeuge. Ce qui m’a donné envie de revenir sur l’histoire de cette chose très étrange qu’est le parachute. Vous êtes-vous déjà demandé qui a inventé le parachute? Eh bien, cela dépend. Chez les végétaux, le pissenlit utilise des flotteurs aériens pour assurer la dissémination de ses graines au loin. Chez les humains, les acrobates chinois, dès la plus haute antiquité, ont employé, aux fins de sustentation durant leurs exercices, de grands parasols faits de papier. Le premier à en réaliser un fut cependant André-Jacques Carnerin. A partir d’un ballon parvenu à une altitude de 1000 mètres, il exécuta une périlleuse descente au-dessus du parc des Mousseaux, le 22 octobre 1797. Depuis cette époque, le parachute a été constamment perfectionné. Sa voilure est en soie ou en nylon. Par un ensemble de suspentes réparties sur sa circonférence, elle est reliée au harnais du parachutiste. On procède au pliage du parachute avec le soin le plus minutieux, car un pliage défectueux pourrait empêcher son épanouissement dans les airs et le mettre dramatiquement en torche. Outre les parachutes « à personnel », il existe de nombreux types de parachutes « à matériel » ; certains, ayant un diamètre de 20 m, peuvent amener au sol des charges de 1500 kilos ! Mais il existe aussi d’autres types de parachutes auxquels on ne pense pas : des parachutes-freins ont par exemple été développés pour les avions à réaction. Il y a en outre le parachute-antivrille qui, placé en bout d’aile, permet, brusquement ouvert, de ramener en vol normal un appareil déséquilibré. Comme quoi, ces bouts de toile sont loin de servir à notre seul divertissement ! En tout cas, si vous aimez les expériences un peu folles, je vous invite à tenter le saut en chute libre : les sensations sont juste dingues ! Je vous mets en lien le site auquel j’ai fait appel pour ce saut en parachute, si vous voulez en savoir plus…

parachute

Comments are closed.