Norwegian se développe sur le transAtlantantique

La compagnie aérienne low cost Norwegian envisage de lancer en 2016 des vols long-courriers entre Barcelone et cinq destinations aux Etats-Unis, avec des prix d’appel à partir de 300 dollars aller-retour. Elle vise à plus long terme l’Asie et l’Amérique du Sud au départ de la Catalogne.

Lors de l’inauguration du nouveau QG Europe du Sud de la spécialiste norvégienne du vol pas cher à Barcelone le 28 janvier 2015, le PDG Bjorn Kors a expliqué selon l’agence ACN que l’aéroport El Prat est « une base clé aussi bien pour les vols moyen-courriers que pour le long-courrier ». Dès l’année prochaine, la filiale Norwegian Long Haul devrait donc mettre en place des liaisons entre Barcelone et Fort Lauderdale, Los Angeles, New York, Oakland et Orlando, cinq villes déjà proposées au départ de ses bases de Copenhague, Oslo, Stockholm ou Londres-Gatwick. L’aller-retour devrait être proposé à partir de 300 dollars, précise le PDG qui veut à plus long terme relier Barcelone à l’Asie (elle est basée à Bangkok) ou l’Amérique du sud où elle est absente.

Norwegian Long Haul opère à ce jour sept des douze Boeing 787-8 Dreamliner attendus, configurés pour accueillir 32 passagers en classe Premium et 259 en Economie. Sa flotte doit aussi s’enrichir entre 2016 et 2018 de neuf 787-9.

Le patron de la low cost a d’autre part déclaré que sa croissance à Barcelone avait atteint +36% l’année dernière, avec 828 218 passagers qui la placent en septième position à El Prat. Elle y basera un quatrième 737-800 cette année pour y proposer 15 routes cet été dont cinq nouvelles (Billund, Birmingham, Dubrovnik, Stavanger et Trondheim). Sur l’ensemble de son réseau, la low cost a battu en 2014 son record de fréquentation avec près de 24 millions de voyageurs, trois de plus que l’année précédente ; le coefficient d’occupation a gagné 3 points à 81%. Elle dessert aujourd’hui 129 destinations.

Comments are closed.