Une expérience de baptême en L-39

Pour beaucoup, le ciel est cette chose bleue ou grise qui est au-dessus de leur tête. C’est une chose vide et uniforme, à laquelle on prête peu attention. Mais pour moi, il aura à jamais une autre signification. Pour moi, ce sera à jamais l’endroit où, il y a deux semaines de ça, j’ai goûté à la voltige aérienne… à bord d’un avion de chasse ! Je l’ai réalisé à Reims, et ce fut, comme vous pouvez l’imaginer, un très grand moment. Cette demi-heure-là, je ne risque pas de l’oublier avant longtemps. Le problème qui se pose maintenant, c’est de découvrir quelle activité nouvelle je vais bien pouvoir effectuer. Qui plus est, je les accumule. Kitesurf, accrobranches, trek dans le désert : quand je peux réaliser une activité sensationnelle, je la fais. Certains collègues considèrent que je suis un peu bizarre. Je ne leur en veux pas. Il n’y a encore pas si longtemps, j’étais comme eux. Et puis, tout a changé. Il y a trois ans, un ami très cher nous a quittés. Accident de voiture. La veille, je lui parlais. Le lendemain, vol en avion de chasse c’était terminé. Cette perte m’a servi d’électrochoc. Cet événement m’a rappelé que la vie est courte. Bon, ça n’avait rien de neuf. Mais je ne ressentais pas cette réalité jusque dans mes os. Quand on se prend une telle claque, tout est différent. il est difficile de perdre son temps à ne rien faire dès lors qu’on sait combien la vie file à toute allure ; cette sensation vous décide à ne pas rester sur le bord de la route, à savourer. Un proverbe dit que les individus qui ont échappé la mort savourent pleinement chaque jour. C’est aussi mon cas. Le décès d’un ami est dramatique, mais elle m’aura tout de même appris quelque chose.
Si je devais vous donner un seul conseil, ce serait de vivre votre vie à fond. Ce conseil peut paraître être un lieu commun. Néanmoins bien peu de gens le suivent. Ne passez pas votre temps devant votre téléviseur. Prenez l’air, détendez-vous, L-39 tentez toutes les activités qui se présentent à vous. Levez-vous chaque matin en vous disant que c’est votre dernier jour. Et si mon vol en avion de chasse rend vos yeux plus brillants, laissez-vous tenter ! A Lille, l’accueil était royal.

Comments are closed.